Rechercher
  • dianadreyfus

Samedi 15 juin 2019 - Trajet St-Prex - Fagagna


Notre trajet, quelques informations sur les autoroutes italiennes et notre accueil à #Fagagna, où nous avons logé chez le cousin de ma mère.


Nous sommes partis de #St-Prex samedi à 4h30 du matin (!) En effet, nous voulions rejoindre le tunnel du #Simplon vers 7h00 pour pouvoir mettre la voiture sur le train. Finalement, nous sommes arrivés bien trop tôt à #Brig et nous avons décidé de passer par le col.


Nous nous sommes arrêtés quelques minutes au restaurant situé en haut du col afin de boire un petit café. Malheureusement, il faisait très froid et très couvert, nous n’avons pas pu profiter des paysages grandioses de cet endroit.


Petite information pratique, la route du col du Simplon a été refaite à neuf il y a quelques années. C’est donc un trajet très agréable à faire (rien à voir avec le col du Grand St-Bernard) et, d’un point de vue personnel, je ne vois pas vraiment l’intérêt du #ferroutage, sachant que l’on gagne environ 20 minutes sur un trajet de 800 kilomètres...


Puis après, l’autoroute pendant un temps qui semble infini - un grand merci à mes parents qui nous ont prêté leur voiture, ce qui nous a permis de bénéficier du confort d’un véhicule récent et notamment de la climatisation !


En partant aussi tôt le matin, nous avons pu éviter les pics de circulation de l’autoroute de contournement de #Milan... Mais c’était pour mieux en souffrir entre Milan et #Vérone. Ce sont de belles autoroutes de 3 voies, mais dont deux sont quasiment réservées au trafic des poids lourds. C’est dans ce type de moment que l’on réalise que la #Suisse est vraiment un tout tout petit pays...


Nous nous sommes arrêtés dans quelques #Autogrill, rien de spécial à en dire. On n’y a jamais bien mangé, mais ces aires de repos ont l’avantage d’êtres assez nombreuses pour ne pas avoir à calculer si un arrêt sera nécessaire à chaque fois. Petite surprise, ils vendent de la bière sans aucun contrôle de qui est le chauffeur...


Arrivés près de la frontière du #Frioul, Google Maps me proposait de sortir de l’autoroute à #Portogruaro et de passer par des routes nationales. Mais ma mère, forte de ses souvenirs d’enfance, a voulu pousser jusqu’à la sortie d’#Udine. Mauvaise idée, cette portion d’autoroute est en réfection et les travaux sont vraiment pénibles, notamment à cause du trafique des poids lourds. C’est juré, au retour on évitera cette portion d’autoroute !


Nous sommes arrivés à Fagagna chez Redo (le cousin de ma mère) et sa femme Carmen vers 16h00. Ils nous ont immédiatement demandé si nous voulions manger quelque-chose (et ce ne sera pas la dernière fois, vous verrez).


Ils nous ont logé dans un appartement indépendant au dessus de leur maison, située en bordure du stade de Fagagna - Mon père a d’ailleurs eu le plaisir de voir s’entrainer l’équipe d’Allemagne des moins de 21 ans depuis leur terrasse, tous les soirs de notre séjour.


Le soir, Redo et Carmen nous ont fait un véritable festin ! Quel accueil nous avons eu ! Je pense que c’est une chose que toutes les personnes qui, comme moi, possèdent deux nationalités connaissent bien. Le retour au pays d’origine s’accompagne toujours de ces retrouvailles émouvantes !


*** Ce texte a été rédigé depuis une tablette, ce qui ne permet pas d’exclure quelques fautes de frappes. Merci de votre compréhension***

33 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout